L’Œil de la Terreur, Royaume des Armées du Chaos
 
AccueilRise of LordsS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rise Of Lord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
thousandsons
Dieu du Sang
avatar

Nombre de messages : 1258
Date de naissance : 01/08/1987
Age : 30
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Rise Of Lord   Ven 17 Aoû - 16:47

Actualité:
Changement de graphisme en cour
Maj du jeu en lui même
Happy Hours hier en fin d'après midi

Débats:
Hier un débat a eu lieu sur le forol a savoir admin avais basculé celui-ci en version facebook, ce qui provoqua un tollé. Cependant après des débats avec admin, le forol pris cette forme ci, lisible et grand cependant il est désormais a l'écart du jeu et nous avons accès a seulement 5 posts dessus.

Team:
Les Berseks touche a leur fin, chaque team reprend donc son cour normal.
Schwratss a donc quitté le Bras de la Justice
Kraptora n'est désormais plus caché voici le rp posté sur le forol:

Les chaumières des hameaux isolés étaient les derniers îlots de chaleur et de convivialité d’une région autrefois prospère et qui semblait aujourd’hui figée dans l’obscurité et le froid d’une nuit sans fin. De l’aube grise et pâle à la tombée du jour, nul rayon de soleil ne réchauffait jamais plus les terres alentours, désolées et glacées. Le souvenir des temps heureux s’était peu à peu estompé. Seuls les anciens racontaient encore parfois le soir au coin du feu, la vie d’antan, à un auditoire émerveillé et nostalgique mais aussi le plus souvent incrédule.
« ….quand j’étais enfant, on distinguait sans peine le jour de la nuit. La région était très ensoleillée et féconde. Nous n’avions qu’à tendre la main pour cueillir un fruit et nous mangions à notre faim. Certes il y avait des guerres et le tribut en sang versé était parfois lourd mais les hommes, du seigneur au paysan, marchaient la tête haute car il n’y avait nul conflit qui ne trouvât son dénouement dans l’honneur, par le fer ou la négociation... »

Le récit se faisait parfois plus sombre.

« …vinrent ces jours sinistres où les démiurges nous abandonnèrent pour nous livrer aux ténèbres. Barbares, trolls et orcs envahirent la région, au premier rang desquels une tribu de la pire sorte qui soit, composée d’êtres frustres et primaires, plus charognards que prédateurs, qu’on ne voyait jamais sur un champ de bataille que lorsque la victoire avait été préalablement acquise par l’intervention des démiurges. La lumière disparut, plongeant les habitants dans la terreur et le désespoir. Nul n’en connaissait vraiment la raison. Dans leurs prêches, la plupart des prêtres arguaient du fait que les offrandes avaient été négligées et que la faute en incombait à chacun.
Ceux qui tentèrent d’intercéder auprès des démiurges ou de s’opposer aux légions des ténèbres par les armes, furent l’objet de sorts abominables. Certains perdirent la voix ou furent bannis hors du temps. D’autres encore disparurent, qu’on ne devait jamais plus revoir.
Voleurs, menteurs, catins en tous genres tenaient le haut du pavé tandis que les braves gens se terraient comme ils pouvaient pour tenter d’échapper à leur sort… »

La suite, tous la connaissaient, c’était leur quotidien, une lente agonie, faite de misère, de soumission et d’esclavage, avec la mort comme seul et ultime horizon.

Le plus souvent néanmoins, le récit se terminait par un espoir fou. Venue de la mythique Cité de lumière, une armée aux armoiries rouges et aux armures étincelantes, viendrait les délivrer de leur calvaire…
Chimères que tout cela, pensaient certains parmi les plus jeunes…Ils n’échapperaient que par les armes au triste sort qu’on leur avait réservé. Il leur fallait s’organiser et se préparer, être assez subtiles pour échapper aux foudres des démiurges et assez déterminés et effrayants pour battre et chasser leurs ennemis. Si la Cité de lumière n’était pas une légende, c’est dans la guerre, par le fer et par le feu, qu’ils en trouveraient le chemin…
Ils forgèrent en grand secret, des armes, des armures et des heaumes qui évoquaient le crâne d’animaux fantastiques. Ils gagnèrent à leur cause autant d’hommes qu’il était possible et s’entraînèrent nuit et jour. Ils terroriseraient les suppôts des ténèbres pour mieux les terrasser ou ils mourraient. A leurs yeux, il n’existait plus d’autres alternatives.

Kraptora ID

_________________
Aucun sacrifice, aucune victoire
Le pillage ma religion, le camping ma foi, les cagnottes ma force, ma miséricorde ma forteresse,
mon danger mon libérateur, ma tactique ma lame, mon honneur mon bouclier
Revenir en haut Aller en bas
Darkbane187
Grand Maître de La Bibliothèque
avatar

Nombre de messages : 184
Date de naissance : 07/06/1980
Age : 37
Date d'inscription : 06/01/2015

MessageSujet: Re: Rise Of Lord   Mer 25 Nov - 14:30

maintenance en cours,
heureusement que je vidais pas un coffre

je sens que je vais devoir recommencer mon taf des tempêtes

_________________

La paix est un mensonge,seule la passion existe.
La passion me confère la force.
La force me confère la puissance.
La puissance me confère la victoire.
Et la victoire me libère des mes chaînes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Rise Of Lord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Bras de la Justice [Ambassade]
» Les armées du Chaos [Ambassade]
» The lord Inquisitor
» Rise Of Sotek
» [Colisée 10] Lord Jarraxus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Armées du Chaos :: La Grande Porte de l'Est. :: Auberge. :: Gazette des Armées du Chaos-
Sauter vers: